Un conseil ?
service client03 39 25 00 25
Notre service client
drapeau france drapeau suisse drapeau belge drapeau canada
rejoignez-nous
Inscription FR/BE
Consultation en
4 ETAPES
1
Je crée un
compte
2
Je choisis
mon forfait
3
Je choisis
mon voyant
4
Je réalise
ma consultation
publié le : 10 Mars 2017Catégorie : Les supports divinatoires

Tarot de Marseille

Tarot divinatoire

Plongée dans les mystères du Tarot de Marseille

Le tarot de Marseille fascine. Son origine est mystérieuse et son pouvoir est véritablement intriguant. Partons à la découverte de cet outil divinatoire qui a traversé l’histoire.

Le tarot est une énigme à lui tout seul. En effet, nous ne connaissons pas son origine. De nombreux chercheurs en ésotérisme ont tenté de trouvé la source de ce jeu divinatoire. De nombreuses théories ont vu le jour. Il en existerait d’ailleurs une quarantaine…

D’après certaines légendes véhiculées notamment par un ancien philologue du XVIIIème siècle, Court de Gébelin (qui a d’ailleurs écrit un texte sur la symbolique des lames en 1781), le Tarot aurait des racines égyptiennes. Le Tarot ne serait que la transposition du Livre de Thot. D’autres courants de pensée ont expliqué que le Tarot avait des origines grecques (en raison du symbolisme de ses images), hindoues mais aussi arabes.

Force est donc de constater qu’au XXIème siècle, il est encore impossible d’expliquer d’où provient réellement le Tarot.


L’apparition du Tarot au fil des siècles

Bien entendu, il existe des faits historiques, ce qui nous permet de suivre le fil de l’évolution de ce jeu de cartes. Nous savons par exemple que des cartes divinatoires ont fait leur apparition vers la fin du XIIIème siècle. Celles-ci ont porté de multiples noms tels que « Naypes », « Folias », « Mappas ». Un nom revient souvent, il s’agit de « Naibi ». En hébreu, le mot " Nabiah " signifie « voyant » et en arabe, le mot « Nabi » veut dire prophète

Dès 1329, on a entendu parler de ces jeux en Allemagne, en Belgique, en Espagne, en Italie et à Marseille. Les cartes servaient aux jeux de hasard et aux jeux d’argent. Elles étaient aussi utilisées pour la divination ainsi que pour l’initiation aux mystères de l’ésotérisme dans les classes les plus aisées.

Le mot Tarot a véritablement fait son apparition vers le XVème siècle.

Le sens de ce terme a connu de nombreux dérivés. Certains expliquaient que Tarot voulait dire « Roue du devenir » (« Rota »), ou encore « Tora » (la loi juive). D’autres l’ont traduit par « le chemin royal de la vie », en se basant sur des racines égyptiennes.

Le Tarot le plus ancien qui a été trouvé par des chercheurs passionnés fut le Cary-Yale (67 cartes ont été conservées). Il daterait de 1420. Autre trouvaille qui a jailli des couloirs du temps : le Tarot princier des Visconti-Sforza. Il date du XVème siècle et semblerait avoir été peint par Bonifacio Bembo.

Ces jeux portaient déjà les 22 cartes emblématiques majeures que nous retrouvons aujourd’hui dans le Tarot de Marseille : le Soleil, la Lune, l’Etoile, la Roue, le Monde, la Fortune… etc.

Il existerait 250 jeux de tarots différents dans le monde. De nombreux artistes ont été inspirés par le pouvoir symbolique de ces cartes : Tarot de Charles VI ; de Jean Payen, de Nicolas Conver, d’Aleister Crowley, de Dominique Balbi, de Belline ou de Salvador Dali….

Le Tarot a toujours inspiré les hommes qui l’ont approché.


La Tarot de Marseille

La ville de Marseille renfermait le centre de production le plus important en matière de jeux de cartes. Au XIXème siècle, il existait plusieurs types de tarots. Le plus connu était le tarot italien.

À cette époque, un certain Jean-Baptiste Camoin, qui vivait à Marseille, a eu un vrai coup de génie. Il a décidé de reprendre la fabrique de cartes de Nicolas Conver, maitre cartier et imagier du Roi (qui avait conçu un Tarot de Marseille en 1760). Il a proposé une version modifiée du jeu de Nicolas Conver et il l’a publiée en 1880.

Ce jeu a ensuite été reproduit par Paul Marteau, grand maître cartier de France, en 1930. Il a été édité par la Maison Grimaud et il a été fort bien perçu car il était fidèle aux jeux des époques précédentes.

D’autres versions ont bien entendu été éditées. L’une des plus connues est le Rider-Waite. Elle a vu le jour au début du XXe siècle, grâce à Arthur Edward Waite (1857-1942), occultiste américain et britannique qui a notamment écrit de nombreux textes sur la divination, la franc-maçonnerie, la kabbale, l’ordre de la Rose Croix et la magie.


Les fonctions du Tarot de Marseille

Les fonctions du Tarot de Marseille Ce jeu est un fidèle allié. Il permet de lever le voile sur l’avenir mais il a aussi une fonction de guide, de messager. Il permet de mieux se connaitre, c’est à ce titre un excellent outil de développement personnel. Pour apprivoiser le Tarot de Marseille, il faut apprendre son mode de fonctionnement. Comme tout jeu de cartes divinatoires, il convient d’établir avec lui une relation de confiance. Entendez par là qu’il faut le sentir, le ressentir pour mieux laisser jaillir son intuition.

Les voyants utilisent souvent cet outil divinatoire. Ils reconnaissent que le Tarot de Marseille est une source inépuisable d’informations.

Le Tarot aide à mettre de la lumière là où il y a de l’ombre, il indique les voies possibles, il révèle les atouts du consultant et il invite à faire des efforts afin de surmonter les obstacles.


L’utilisation du Tarot de Marseille

Les cartes doivent être séparées en deux groupes : les lames majeures qui sont au nombre de 22 et les lames mineures (elles sont 56 et elles représentent les quatre éléments, l’eau, la terre, le feu et l’air).

Les lames majeures sont utilisées pour des questions précises. Elles sont les clés. Les lames mineures peuvent être utilisées pour développer, affiner et compléter une information.

Les 22 lames majeures doivent être battues par celui qui anime la consultation. Puis le paquet de cartes doit être coupé par le consultant avec sa main gauche. Pourquoi la main gauche ? Car elle représente l’avenir et l’intuition. Le voyant observe alors la coupe puis étale les cartes devant son consultant.

À noter que vous pouvez aussi réaliser des tirages sans avoir recours à une tierce personne.

Plusieurs méthodes de tirage existent. La plus connue est le tirage simplifié :

Posez votre question et étalez le jeu devant vous puis choisissez deux cartes. Retournez- les. Puis passez à l’interprétation. Vous aurez votre réponse.

Autre méthode de tirage intéressante : le tirage en croix. Elle est souvent utilisée par les professionnels des arts divinatoires car elle délivre plus d’informations sur les événements.

Pour cette technique, il suffit de tirer quatre cartes. La première représente l’état d’esprit de la personne, la seconde informe de ce qui va aider ou contrer la question, la troisième traduit les potentialités existantes et la quatrième donne la réponse. À noter que les cartes interagissent entre elles, elles forment différents binômes qui doivent être interprétés à la verticale, à l’horizontale et en diagonale. Une mine d’informations en découle.


La symbolique des lames

Pour pouvoir être à l’aise avec le Tarot de Marseille, il faut d’abord intégrer la symbolique des images, des couleurs et des influences planétaires des lames.

Il s’agit ainsi d’assembler les arcanes, de les animer pour que le message puisse jaillir. On dit souvent qu’il faut des années d’apprentissage avant de maîtriser le Tarot de Marseille. C’est sans doute vrai mais sachez qu’à chaque niveau d’enseignement, cet outil a beaucoup de choses à vous apprendre sur vous même et sur les autres.

Voici maintenant une présentation des 22 arcanes majeurs du Tarot de Marseille.

  1. Le Bateleur :

    Cette carte représente l’énergie, la jeunesse, l’ingéniosité. Elle fait écho aux ouvertures, aux opportunités.

  2. La Papesse :

    Elle représente la patience, le travail sur soi, le labeur, la maison. Elle invite à porter un regard objectif sur les événements.

  3. L’Impératrice :

    Cette lame traduit la féminité, la stabilité, la communication. Elle annonce souvent une phase de construction.

  4. L’Empereur :

    Cette lame vous parle de construction et de stabilité, de maitrise sur les événements.

  5. Le Pape :

    C’est la carte de la compréhension et de l’écoute, de l’ouverture au monde. Il ouvre la voie. Une solution sera trouvée après une période de réflexion.

  6. L’Amoureux :

    C’est la carte du libre arbitre. Elle représente la vitalité, la jeunesse mais aussi le doute et l’hésitation. Elle évoque le choix.

  7. Le Chariot :

    Elle est une carte d’action, de changement des habitudes, de pouvoir sur les événements. Elle ouvre le chemin et indique les efforts à fournir pour avancer.

  8. La Justice :

    Elle traduit la clarté et l’intégrité, les accords, les contrats. Elle représente l’ordre.

  9. L’Hermite :

    C’est la lame de la patience, de la persévérance. Elle invite à prendre le temps de la réflexion, à ne pas se précipiter.

  10. La Roue de la Fortune :

    La lame X annonce les transformations et les changements. Elle symbolise souvent l’imprévu.

  11. La Force :

    Elle indique que le contrôle sur les événements sera conservé. C’est un message de solidité, de confiance.

  12. Le Pendu :

    Cette lame ne doit pas vous faire peur. Elle indique simplement qu’il faut en passer par une phase de patience, de concessions, voire d’obligations.

  13. L’Arcane sans nom :

    Elle traduit la fin d’un cycle. Elle invite à tourner la page sur une situation, à se libérer de ce qui peut vous entraver.

  14. La Tempérance :

    Cette lame parle de patience, d’observation, de sociabilité et d’équilibre.

  15. Le Diable :

    Lorsque cette carte apparaît, elle peut vouloir signifier votre attachement aux choses, au confort. Elle parle aussi d’éloquence et de magnétisme. Elle invite aussi à modérer son besoin de dominer.

  16. La Maison Dieu :

    Cette carte est là pour faire comprendre qu’il faut changer quelques aspects de sa vie. En un mot, il s’agit de se remettre en question afin d’être un peu plus en harmonie avec soi-même.

  17. L’Etoile :

    Elle symbolise l’intuition, les ouvertures, les bonnes influences, la réalisation de ses projets. Elle est synonyme d’épanouissement personnel.

  18. La Lune :

    Symbole du foyer, de l’attachement aux valeurs, elle parle aussi d’évolution spirituelle et d’intuition.

  19. Le Soleil :

    C’est une carte qui fait du bien puisqu’elle annonce une période d’épanouissement, de succès et d’ouverture du cœur.

  20. Le Jugement :

    Cette lame porte plusieurs messages. Elle propose de vous retrouver face à notre destin, de prendre conscience de vos actes. Elle annonce souvent une transformation à venir.

  21. Le Monde :

    Cette lame signifie que vous êtes en pleine possession de vos moyens et que le monde s’ouvre à vous. Elle annonce une phase d’épanouissement, de concrétisation, de réussite.

  22. Le Mat :

    Elle invite à sortir des sentiers battus, à lâcher prise et à partir sur des nouvelles bases.



Pour aller plus loin, un livre incontournable : « La voie du tarot » d'Alejandro Jodorowsky, éditions Albin Michel.

À bientôt pour un nouvel article ! Anne Bouquet


Les bons plans de la voyance !

Demandez votre 

VOYANCE : *10 minutes GRATUITE *

à utiliser immédiatement !

Retour à la liste des articles