Un conseil ?
service client03 39 25 00 25
Notre service client
drapeau france drapeau suisse drapeau belge drapeau canada
rejoignez-nous
Happy HoursAccueil 1 bisAccueil 2 FR/BE
Consultation en
4 ETAPES
1
Je crée un
compte
2
Je choisis
mon forfait
3
Je choisis
mon voyant
4
Je réalise
ma consultation
publié le : 29 Mars 2017Catégorie : Mythes & Légendes

Les fantômes des hommes politiques….

Fantômes et chateaux

Lorsque l’on prononce le mot « fantôme », il y a ceux qui d’un seul coup ouvrent leurs oreilles en grand et ceux qui affichent un sourire amusé, voire moqueur. Aujourd’hui, nous avons choisi de mettre en lumière des fantômes célèbres qui arpentent les couloirs de certains hauts lieux du pouvoir. Suivez le guide.

Cap sur la Maison Blanche

Maison Blanche et ses Fantômes

C’est une rumeur qui n’a cessé d’enfler, au point que cette histoire de revenants à la Maison Blanche fait désormais partie de l’imaginaire collectif.

Au XIXème siècle, le Président Abraham Lincoln a embrassé deux mandats présidentiels. Cet homme qui a perdu son fils Willie, était persuadé qu’il existait autre chose de l’autre côté du voile. Il a ainsi fait appel à un médium pour avoir des contacts avec son fils défunt, au cœur de la Maison Blanche. Avec son épouse, ils ont participé à des séances de spiritisme à de nombreuses reprises.

Le Président décédé, son épouse Marry Todd Lincoln a continué les contacts avec l’Au-delà, par l’intermédiaire de plusieurs mediums. L’ancienne présidente était souvent entre ciel et terre. Était-elle régulièrement accompagnée de ses défunts ? Le photographe William Mumler a un jour pris en photographie l’épouse du Président. Sur le cliché, on distinguait nettement une forme évanescente à côté de la Présidente…

épouse de Lincoln avec son Marie défunt
Photographie de Marry Todd Lincoln l’épouse du Président. Sur le cliché, on distingue nettement une forme évanescente de Abraham Lincoln à côté d'elle.

Le Président Lincoln était convaincu que la vie continuait après la mort. Est-ce pour cette raison qu’il a eu tant de facilités à revenir d’outre- tombe ?

Car quelques années après son décès, des personnes bien vivantes se sont retrouvées nez à nez avec son fantôme. C’est le cas de son assistante, Eleanor Roosvelt qui aurait vu l’ancien Président en train d’enlever ses bottes 

Certains auraient pu mettre en doute le récit de cette femme. Mais d’autres personnages beaucoup plus charismatiques ont déclaré, eux aussi, avoir vu le Président Lincoln.

Lors de la seconde guerre mondiale, William Churchill était convié à la Maison Blanche. Le soir, pour se délasser, il a pris un bain. En sortant, nu comme un verre, il s’est retrouvé face au Président Abraham Lincoln. Il a été raconté que William Churchill n’a plus voulu mettre les pieds dans cette chambre de la Maison Blanche. Cela pouvait se comprendre…

La parole s’est libérée et d’autres personnes comme Maureen Reagan, ont déclaré avoir vu ou senti l’ancien Président Abraham Lincoln.

Mystère…

Apparemment, Abraham Lincoln ne serait pas le seul revenant à venir arpenter les couloirs de la Maison Blanche.

Un autre ancien Président, Andrew Jackson (qui était au pouvoir de 1829 à 1837) ferait quelques apparitions dans cet antre du pouvoir. En 1865, l’épouse du Président Lincoln aurait vu le fantôme d’Andrew Jackson en train de jurer comme une tempête (de son vivant, cet homme était connu pour ses colères quotidiennes.)

Un autre personnage hanterait ces lieux. Il s’agit de l’épouse de l’ancien Président John Adams (Président de 1797 à 1801). Elle occuperait régulièrement le second étage de la Maison Blanche.

Le Président Harry Truman (qui était à la tête de l’État de 1945 à 1953) a un jour écrit une lettre à sa femme, dans laquelle il expliquait :

« je suis assis ici… tout en écoutant les fantômes monter et descendre le couloir à quatre heures du matin… J’ai été réveillé par trois coups distincts frappés à ma porte… Personne… »

Depuis, d’autres fantômes ont dû rejoindre cette équipe éclectique de revenants de la Maison Blanche, mais le sujet reste tabou….Hillary Clinton a cependant avoué, lors d’une émission de télévision, que la Maison Blanche était vraiment hantée. Elle en aurait été le témoin direct…

Zoom sur le château de Hampton Court en Angleterre

En 2003, une photo représentant le fantôme du Roi Henry VIII a agité le monde des médias.

Photo du Fantôme de Henry VIII au chateau de Hampton Court
Photo du Fantôme de Henry VIII au chateau de Hampton Court refermant une porte.

Issue d’une caméra de surveillance, ce cliché a laissé apparaître une silhouette vêtue d’un long manteau d’époque. Le personnage en question était en train de refermer la porte d’une issue de secours du château.

Différents journaux dont « The Sun » se sont emparés de cette image, et ont demandé à des experts de se prononcer sur ce sujet.

Terry O’Sullivan, du Collège de parapsychologie, a expliqué qu’il pouvait s’agir du fantôme d’Henry VIII. Dès lors, les journalistes ont creusé l’information qui a fait mouche à travers le monde (même la chaîne de télévision TF1, sous la houlette de la journaliste Laurence Ferrari, a mis à l’honneur cette nouvelle.)

D’après plusieurs témoins travaillant au château de Hampton Court, de nombreuses manifestations paranormales se seraient produites dans ces lieux : portes et fenêtres qui s’ouvraient et se fermaient toutes seules, rires venus d’on ne sait où…Certains ont également rapporté qu’un autre fantôme hanterait les lieux : celui de Catherine Howard, cinquième femme du Roi Henry VIII.

À noter que ce château, situé sur la rive gauche de la Tamise, au sud-Ouest du grand Londres, a été le centre de faits effroyables.

Le Roi Henry VIII était réputé pour sa cruauté sans faille. Sans entrer dans des détails trop sanglants, il faut savoir qu’il a eu six femmes et qu’il en a fait décapiter deux, dont la célèbre Ann Boleyn…

Ces femmes auraient-elles mal digéré leur sort ? Est-ce la raison pour laquelle elles reviennent sur les lieux de leur supplice ?

Étrange….

Au château de Versailles

En France, les témoignages récents de revenants sur des lieux emblématiques sont peu nombreux. Il faut remonter dans le temps pour dénicher des récits pour le moins surprenants. En voici un qui est très connu, et qui participe à la réputation du Château de Versailles :

Il est dit que Marie-Antoinette, ancienne Reine de France, hanterait le Petit Trianon au château de Versailles. Cet édifice a été construit à la demande de Louis XVI, pour son épouse Marie-Antoinette, qui avait du mal à supporter les carcans de la Cour. Elle avait en effet besoin de silence et de solitude. Ce petit Trianon est donc devenu son jardin secret.

En 1901, deux britanniques érudites, Anne Moberly, directrice d’un collège féminin à Oxford et Eleonore Frances Jourdain, écrivain et professeur, sont allées visiter le Château de Versailles.

Lors de leur promenade près du Petit Trianon, elles auraient croisé plusieurs personnages sortis des couloirs du temps : un homme vêtu d’une longue cape noire, au visage déformé par la petite vérole, des serviteurs et une femme blonde très élégante.

Intriguées, elles ont fait le récit de leur aventure à leur entourage. Les deux femmes sont revenues en 1902, en 1904 puis en 1908 au Château de Versailles, convaincues qu’elles avaient vécu quelque chose d’extraordinaire.

D’après leurs recherches sur l’histoire des lieux, elles sont arrivées à cette conclusion : les personnages rencontrés au cours de leur promenade étaient des fantômes et elles avaient eu la chance de voir la célèbre Marie-Antoinette

 

 

 

 

Portrait de Marie-Antoinette
Ici un portrait de Marie-Antoinette qui aurait été apperçue par les deux jeunes femmes.

 

 

 

 

Convaincues par la véracité de leur expérience, elles ont écrit un livre en 1911 : « An adventure », qui a connu un vrai succès. D’ailleurs, il a été réédité à de nombreuses reprises.

Dès lors, les langues se sont déliées. Plusieurs témoins (dont la famille Crooke qui a vécu au château au début du XXème siècle) ont rapporté avoir eux aussi aperçu une femme blonde qui dessinait, un homme vêtu d’une cape noire. Ils auraient également entendu une douce musique près du petit Trianon….

Les siècles passent mais ces histoires de fantômes écrites dans les lieux les plus prestigieux, n’en finissent pas de titiller notre imaginaire 

À bientôt pour un nouvel article  Anne Bouquet


Retour à la liste des articles