Service client
03 39 25 00 25
Du Lundi au Vendredi de 8h à 19h et le Samedi de 8h à 12h

Signification et interprétation des 61 cartes de l’Oracle Gé

Si l’on tient compte de leur valeur, de leur tonalité, les 61 cartes de l’Oracle Gé peuvent être classées en trois catégories : les cartes positives, les cartes négatives, et les cartes neutres. Leur signification dépend à la fois de la thématique représentée et de la valeur (positive, négative, ou neutre) associée à cette thématique.

On peut aussi, si l’on se fonde sur leur sens et leur utilité dans les tirages, les classer en trois catégories : les 49 cartes thématiques, les 8 cartes représentant des hommes et des femmes à différents âges de la vie, et enfin 4 les cartes qui symbolisent les 4 saisons de l’année, ont une valeur temporelle et servent à la datation.

On peut aussi trouver une troisième classification, selon que l’on distingue les cartes qui n’ont qu’un sens de lecture et celles qui ont deux sens de lecture, lequel dépend de l’orientation de la carte au moment où on la retourne (à l’envers ou à l’endroit).

A noter :

  • Les mots « lame » et « carte » ont la même signification. En cartomancie, on désigne fréquemment une carte par le mot « lame ».
  • Les chiffres entre parenthèse qui suivent le nom des cartes, comme dans l’« Automne (55) », indiquent simplement la position de la carte dans le classement initial.

Les cartes positives de l’Oracle Gé

Il y a 25 cartes positives dans l’Oracle de Gérard Barbier. Parmi toutes ces lames positives, certaines sont, en fonction de leur orientation au moment du tirage (à l’envers ou à l’endroit) également négatives, tandis que d’autres ont une valeur uniquement positive.

le Soleil, carte 1 de l'Oracle GéLe Soleil (carte numéro 1) est une carte dont la valeur est positive. Il symbolise tout ce que l’on prise le plus : comme l’abondance (matérielle, en énergie vitale), mais aussi la santé, l’épanouissement, le rayonnement bienfaisant. Son interprétation le sera donc elle aussi !

la rose, deuxième carte de l'Oracle GéLa Rose (carte numéro 2) est annonciatrice de bonnes nouvelles, surtout sur le plan relationnel (que ce soit au niveau familial, amoureux, amical ou professionnel). Elle comporte également une belle symbolique autour de l'épanouissement personnel. Serait-elle cependant pourvues d'épines ? Certains cartomanciens le supposent.

Les cartes négatives de l’Oracle Gé

Il y a 18 cartes négatives. Parmi celles-ci, certaines sont également positives. Là encore, tout dépend de l’orientation au moment de la réalisation du tirage !
Parmi les cartes qui, hélas, sont uniquement négatives on compte le Serpent (32) ou la très redoutée Chauve-souris (59), qui annonce la rupture avec un proche ou un ami, la déprime, la morosité, les escroqueries.

Les cartes à la fois négatives et positives dans l’Oracle Gé

C’est une des particularités de cet oracle divinatoire. La valeur de certaines des cartes dépend de leur orientation au moment du tirage. Dans un sens, elles sont positives, et dans l’autre, elles sont négatives. Comment les reconnaît-on ? Elles sont marquées par un chiffre présent à la fois dans le coin supérieur droit et dans le coin supérieur gauche.
Par exemple, l’Araignée (carte numéro 8) n’est pas une carte dont le sens est totalement négatif. Son orientation décide de sa valeur : si le Soleil est en haut, la tonalité sera négative, mais si c’est la Lune qui apparaît tout en haut, sa tonalité sera positive.

De la même manière, la Justice (44) est une carte dont la valeur varie en fonction de l’orientation au moment du tirage. A l’endroit (si la balance est en bas), la signification de sa symbolique est positive ! A l’envers (si la balance est retournée), la prédiction est au contraire négative.

Cependant, notez bien qu’il y a des cartes qui peuvent être lues dans les deux sens et qui ne sont que négatives, comme le Poignard (12).

Les cartes neutres de l’Oracle Gé

On compte 21 cartes neutres dans l’Oracle Gé. Ce sont des cartes purement thématiques, dont la symbolique n’a pas pour but de caractériser la tonalité d’une prédiction, mais seulement de décrire l’événement.

Par exemple, le Parchemin (61) peut renvoyer aux écrits de nature administrative, comme la signature d’un compromis de vente chez le notaire, celle d’un acte de mariage, ou décrire une profession en relation avec les lettres ou la Littérature.

Les 4 cartes des saisons

Dans l’Oracle Gé, il existe 4 cartes dédiées à la représentation des saisons, à savoir le Printemps (3), l’Eté (24), l’Automne (55) et l’Hiver (41). Ces 4 cartes permettent d’établir des datations précises : en fonction du contexte, retourner l’une de ces 4 lames pourra établir qu’une prédiction va se réaliser au cours de la saison correspondante.

A la différence d’une carte isolée, qui représente une seule saison, si deux cartes saisons sont retournées et qu’elles sont positionnées l’une à côté de l’autre, cela pourra signifier que l’événement concerné va durer 6 mois, ou qu’il va se produire dans 6 mois (et 3 cartes saisons vont signifier 9 mois, et 4 cartes une année). C’est l’habileté du cartomancien qui va permettre de déterminer laquelle des deux interprétations est pertinente.

Interprétation des 8 cartes de l’Oracle Gé qui représentent des personnes

Parmi les 61 cartes du jeu, 8 lames sont destinées à représenter des individus, hommes et femmes, à différents époques de leur vie, ou dans des rôles différents. Il y a la Jeune fille (45), le Jeune Homme (46), la Femme (47), l’Homme (48), la Consultante (49), le Consultant (50), la Femme Âgée (51), l’Homme Âgé (52).

Ces cartes peuvent avoir plusieurs significations. En fonction du contexte et du type de tirage réalisé, elles peuvent servir à décrire un individu en particulier (et ceci, jusqu’à dire de lui s’il sera brun ou blond), ou bien avoir une valeur symbolique (la jeunesse, la maturité, la vitalité).

Ainsi, la carte numéro 45, c’est-à-dire la Jeune Fille, peut désigner, si elle est prise au premier degré, à une adolescente ou à une enfant en bas âge. En fonction des questions posées, et des cartes avoisinantes, retourner cette carte permettra d’établir des conjectures concernant une jeune fille. Mais elle peut aussi être interprétée du point de vue purement symbolique, et évoquer (sur le plan physique) une énergie positive et abondante, une santé de fer, ou bien (sur le plan moral), l’immaturité et la fougue désordonnée de la jeunesse, voire même la puérilité.