Service client
03 39 25 00 25
Du Lundi au Vendredi de 8h à 19h et le Samedi de 8h à 12h

Nous sommes tous voyants

Nous sommes tous voyants

La voyance est-elle un pratique réservée à quelques initiés ? C'est en général l'avis le plus communément répandu, et pourtant, rien n'est plus faux. Pour peu que l'on s'en donne les moyens, la voyance est à la portée de tous.

La voyance n'est pas une capacité paranormale. C'est un don naturel. Comme les autres sens humains, il nous accompagne de notre naissance à notre mort. Et comme les autres sens, il peut se développer, ou faiblir à certaine période de notre vie.

Pour s'en convaincre, il suffit de repenser à ses propres expériences de vie. Chacun d'entre nous a déjà eu des ressentis irrationnels sur des personnes, qu'ils soient négatifs ("untel, je ne sais pas pourquoi, mais je m'en méfie") ou positif ("au feeling, le nouveau patron, je le sens bien"). De la même manière, chacun d'entre nous a déjà su par avance ce qui allait se produire ("je ne sais pas pourquoi, mais j'étais sûr que tu allais me téléphoner aujourd'hui !") ou effectué des rêves prémonitoires. Oui, la voyance est à la portée de tous, car elle est inscrite dans les gènes de tout être humain.

Un don inégalement réparti

Alors comment expliquer qu'il existe des voyants professionnels dotés de capacités divinatoires très puissantes, quand d'autres n'ont que des ressentis aléatoires ? Deux raisons expliquent cela. Tout d'abord, la voyance - comme tout sens humain - est une capacité plus ou moins développée selon les individus. Il existe des "Mozart" qui étonneront leur entourage par leurs ressentis dès l'enfance, et d'autres dont le don sera moins spectaculaire. La vue, l'odorat, les capacités prémonitoires sont autant de sens inégalement développés d'une personne à l'autre.

L'autre raison est tout simplement le travail que chacun fera - ou pas - pour développer son don. Car, ce dernier est comme un muscle qui se renforce par la pratique. Entre un voyant professionnel et le commun des mortels, il y a la même différence qu'entre un joueur de football de Ligue 1 qui s'entraine tous les jours dans un stade, et quelqu'un qui joue au foot le dimanche après-midi avec ses copains. Quelles que soient les les qualités physiques de base de ces personnes, elles ne parviendront pas aux mêmes résultats. Car l'une s'entraine de manière intensive, et l'autre peu.

Développer sa voyance

S'entrainer, ce n'est pas sorcier ! Il suffit pour cela de faire l'apprentissage des tarots, ou de tout autre jeu divinatoire, et de tirer les cartes à son entourage le plus souvent possible. Des exercices de médiation peuvent aussi être nécessaires pour apprendre à se connecter au monde de l'invisible "à volonté". Enfin, vous pouvez laisser libre cours à votre intuition, pour tenter de savoir par avance ce qui va se passer dans votre entourage ("Sophie et Paul vont-ils divorcer ?", "Ma sœur va t-elle tomber enceinte cette année ?" "Sabine démissionne, qui va hériter de son poste ?"...). Concentrez-vous, et notez vos réponses dans un cahier, le temps vous dira si vous avez correctement perçu le futur. Accordez-vous une petite marge d'erreur, car même un professionnel vous dira qu'il est impossible de tout voir. Ce qui importe, c'est de vérifier que, majoritairement, vous ne vous êtes pas trompé. C'est déjà un grand pas.

Pourquoi approfondir ce don, puisque la majorité des êtres humains réussissent à mener une vie normale sans cela ? Tout simplement pour déjouer les pièges de votre futur. Car, si vous arrivez à percevoir les difficultés du chemin par avance, vous éviterez bon nombre de chausse-trapes qui vous feraient trébucher. Comme le dit le proverbe "un homme (ou une femme) averti(e) en vaut deux !"

Vivre la voyance au quotidien

N'hésitez pas à vous faire aider, et à demander conseil à des professionnels. Ils sauront vous dire si votre "troisième œil" est déjà ouvert, ou si vous devez encore travailler pour y parvenir. De même, ils pourront vous donner quelques "trucs" pour progresser dans votre apprentissage de la voyance. Chaque voyant a lui-même développé ses propres techniques pour apprendre à maîtriser son don. Une expérience unique dont il serait dommage de se priver.

Nous avons donc tous cette capacité à percevoir le futur. Et ce que l'on nomme paranormal, est en fait quelque chose de très normal (en ce qui concerne la voyance). Il faut donc faire preuve d'ouverture d'esprit, et apprendre à écouter son intuition. Comme un ami qui veille sur vous, votre don se manifestera parfois de manière inopinée (il vous alerte sur un danger), et parfois lorsque vous le sollicitez (il répond à une question). Et plus vous pratiquerez, plus il se montrera présent dans votre vie. Et qui sait, avec le temps, peut-être deviendrez vous, à votre tour, l'un de ces voyants renommés, dont chacun recherche les conseils avisés !