Le pendule divinatoire, instrument du radiesthésiste

pendule divinatoire tenu au bout d'une main

Le pendule divinatoire est un instrument composé d’un cordon, d’une chaînette ou d’un fil à l’extrémité duquel est accroché un objet lourd, généralement de forme sphérique ou conique, fabriqué dans un matériau choisi pour ses propriétés magnétiques et ésotériques supposées, le plus souvent des cristaux de roche, des métaux précieux ou semi-précieux, ou encore certaines essences de bois. Il est couramment utilisé en radiesthésie.

Le nom « pendule divinatoire » vient du latin « pendulum », qui signifie tout simplement « qui pend », auquel est ajouté l’adjectif « divinatoire », qui renvoie quant à lui à la capacité, attribuée à l’objet et aux techniques employées par les radiesthésistes, de prédire l’avenir et de (re)trouver des corps et des personnes perdues, des sources souterraines, ou de répondre à des questions.

Fonctionnement du pendule et utilisation pour la divination

La divination par le pendule est une technique qui repose sur le mouvement de balancier (oscillation latérale) et la rotation en cercles concentriques qui peuvent s’emparer du pendule lorsque celui-ci « détecte » le corps ou l’individu qui est l’objet des investigations du radiesthésiste, ou lorsqu’il délivre la réponse à la question posée par ce dernier.

UtilisationOui / Non.
Localisation d’objets ou de personnes caché(e)s ou perdu(e)s.
Identification de sources.
Mode de révélationRotation, oscillation.
FiabilitéMoyenne à élevée, en fonction de l’expérience du radiesthésiste.
Formes courantesSphérique, conique, égyptienne.
RisquesProjection involontaire.

Tableau récapitulatif des caractéristiques et propriétés du pendule divinatoire.

Matériaux couramment utilisés

Aujourd’hui, une grande variété de matériaux entrent dans la composition des pendules modernes. Les plus courants sont les cristaux de roche taillés ou polis. Ces derniers sont choisis en fonction de leurs propriétés en lithothérapie.

Celles et ceux qui entendent travailler avec le monde des Esprits, ou bien investiguer leurs propres vies antérieures ou celles de tiers, ou encore qui veulent deviner des blessures cachées privilégieront l’onyx noir.

La pierre de lune est un minéral que certains radiesthésistes recommandent pour ses propriétés sensées stimuler l’intuition du sujet et la connexion avec la partie de son être dévolue à la perception des vibrations extra-sensorielles.

Ceux qui veulent renforcer leur pouvoir de clairvoyance et de divination, ou améliorer la qualité de la communication avec leur pendule préfèreront les pendules façonnés en lapis-lazuli.

Quant à la turquoise, elle agirait comme un bouclier contre les ondes négatives auxquelles peut être exposé l’utilisateur du pendule divinatoire au cours de ses investigations.

Enfin, le cristal de roche est certainement le minéral le plus utilisé : ce quartz dont la pureté peut varier aurait la capacité d’amplifier la connexion du sujet psi aux monde extra-sensoriel qu’il essaie de capter au cours du processus de divination.

Formes les plus courantes

La forme du pendule n’a en réalité que peu d’impact sur le type de divination pratiqué. C’est plutôt le confort d’utilisation du radiesthésiste qu’elle va impacter. Ainsi, un pendule de forme conique, terminé par une pointe, sera le modèle privilégié par les radiesthésistes qui travaillent sur la localisation géographique (notamment à partir de cartes IGN et de plans de ville) car ils ont besoin d’un instrument précis, ce qui augmente drastiquement la fiabilité de leurs prédictions.

Mais dans tous les autres cas de figure le pendule de forme sphérique est parfaitement adapté à toutes les autres formes de divination, notamment la détection de sources, la prédiction d’événements futurs, la oui non, etc. Contrairement aux idées reçues, cette forme d’instrument, popularisée par le personnage du Professeur Tournesol dans la célèbre bande dessinée de Hergé, est tout à fait pertinente et convient à un usage professionnel.

Le pendule égyptien

Le pendule égyptien est un terme générique qui désigne en fait une variété d’artéfacts dont la fabrication obéit à des règles bien spécifiques, et dont les proportions reflètent à coup sûr l’utilisation du nombre d’or, appelé dans la culture occidentale « divine proportion », ce qui ajoute une dimension mystique supplémentaire à l’objet.

On a trouvé ce type de « pendule » dans le tombeau de pharaons, où ils semblaient plutôt revêtir la fonction de talisman protecteur : on parle alors d’« amulette Ouadj » à leur propos. Ils étaient généralement fabriqués en terre cuite, parfois émaillée, peinte avec des minéraux ou dorée à la feuille d’or.

Certains représentent des signes religieux auxquels les Egyptiens prêtaient une valeur protectrice puissante, notamment après la mort, d’autres sont ornés de symboles empruntés à des dieux du panthéon égyptien (Thot, Osiris ou encore Isis) sous la protection desquels le devin entend se placer.

Aujourd’hui, la radiesthésie moderne s’est emparée de ces amulettes pour les détourner de leur usage originel à des fins de divination.

Techniques et mode d’emploi du pendule divinatoire

  • La première phase, dite phase d’imprégnation, survient lorsqu’un radiesthésiste a enfin choisi le pendule dont il pense qu’il sera l’outil avec lequel il travaillera tout au long de sa carrière. Elle consiste pour lui à établir une communication énergétique forte avec son instrument. Cette phase doit être activée en amont, avant toute divination, et ne s’arrête vraiment jamais. Elle peut même s’échelonner sur plusieurs générations lorsque le pendule est hérité.
  • Vient ensuite la phase de calibrage, durant laquelle le devin apprend à reconnaître les mouvements et oscillations de son pendule. A force de l’utiliser, il sait reconnaître et surtout interpréter les différents mouvements qui vont l’animer, mais aussi les variations en intensité. La fiabilité des prédictions en dépend.
  • Enfin, vient l’utilisation sur le terrain : celle-ci ne peut se faire qu’après des années d’apprentissage. Être initié par un spécialiste est un atout indéniable.

La localisation sur carte

C’est une technique qui nécessite une carte ou un plan et qui vise à localiser des personnes ou des objets (disparus). Afin d’améliorer la précision de la localisation, plusieurs cartes peuvent être utilisées, en fonction de la zone géographique à prospecter. Il s’agira alors de commencer par une carte du monde, ou d’un pays, d’identifier une région ou une ville, puis de remplacer cette première carte, très imprécise, par une carte à une échelle plus réduite, et ce, autant de fois que nécessaire, en terminant par exemple avec une carte à l’échelle 1/25000ème.

C’est typiquement l’utilisation où un pendule conique sera indispensable.

Une fois l’objet ou la personne identifiée, il est alors possible de se rendre sur place pour confronter la divination à l’épreuve de la réalité.

La localisation sur site

La localisation sur site, ou in situ, consiste à retrouver un objet perdu ou caché, une personne disparue, une source, un gisement, et ce, grâce au pendule divinatoire, directement sur le terrain. Elle peut succéder à la localisation sur carte. C’est typiquement le moment où le radiesthésiste vérifie la fiabilité de ses prédictions.

Plongé dans un profond état de concentration, le radiesthésiste parcourt toute la zone où il estime que l’objet de son investigation peut se trouver. Il effectue un balayage soigneux à l’aide de son pendule, en veillant à établir une connexion étroite avec ce dernier. Les oscillations vont permettre de confirmer ou d’infirmer la présence ou l’absence de l’objet ou de la personne recherchée.

Le pendule oui non

C’est une forme d’interrogation binaire qui est utilisée pour répondre à des questions fermées. C’est souvent grâce au pendule oui non que le radiesthésiste débutant va s’initier à la divination. En effet, la simplicité du questionnement permet ensuite aisément de vérifier la valeur de la prédiction.

Limites

Il peut arriver que le radiesthésiste influence, sans même s’en apercevoir, les réponses qu’il obtient de son pendule. Ceci est dû à l’étroite connexion établie entre cet objet et le sujet qui l’utilise : comme le pendule est relié au corps du radiesthésiste, lui communiquer une oscillation est facile.

On appelle cet écueil une « projection involontaire ». Cela se produit souvent lorsque le radiesthésiste pose une question qui concerne sa propre vie, ou une personne qui lui est chère, ou qu’il perd son objectivité quand il veut à tout prix aider la personne venue le consulter (tout particulièrement dans la recherche de personnes disparues).

Si, au cours d’une séance, vous vous surprenez à influencer les réponses que le pendule délivre, essayez d’en tirer profit plutôt que de vous blâmer. Car l’objectif de la divination est aussi d’apprendre à mieux se connaître ! Demandez-vous la raison pour laquelle vous souhaitiez à tout prix obtenir cette réponse. Réfléchissez et écrivez dans un carnet les impressions et émotions que vous ressentez quand vous posez cette question à votre pendule afin de les objectiver. Mine de rien, à défaut d’avoir su lire le futur, grâce à votre pendule divinatoire vous appris à lire en vous. Qui peut se vanter d’en avoir fait autant ?

Facebook
Twitter
LinkedIn

Voyance

Les conseils de nos voyants les plus sérieux sur votre avenir.

Tarot

En quelle contrée est né le tarot ? L’Égypte ? L'Inde ? l'Italie ?

Astro

Nous essayons ici de tout vous dévoiler sur les signes du zodiac. Horoscope, Séduction...