Service client
03 39 25 00 25
Du Lundi au Vendredi de 8h à 19h et le Samedi de 8h à 12h

voyant au visage illuminé a les yeux fermés

Qu’est-ce qu’un voyant ?

Comme recourir à la voyance est une solution envisagée par de nombreux français pour résoudre les problèmes auxquels ils sont confrontés, ce guide vous explique ce qu’est réellement un voyant.

Définition de voyant

Un voyant est un individu doté d’une capacité extrasensorielle qui lui confère la faculté de s’affranchir du temps et de l’espace pour parvenir à connaître des événements, des situations, des lieux, des faits présents, passés ou futurs.

La voyance est le mot utilisé pour désigner cette aptitude hors du commun. Elle ne s'apprend pas, car c’est un don inné qui ne se développe que chez une personne très sensible à son environnement et aux autres, mais elle se travaille et s’affine avec l’expérience.

Concrètement, le voyant est une personne dotée de la faculté d’avoir des flashs intérieurs, des visions sur le passé, le présent et l’avenir d’une personne venue le consulter. Grâce à lui, le consultant saura comment s’orienter après avoir été éclairé par ces révélations.

La voyance, un don pour la divination

La voyance est cette capacité qui permet à une personne de percevoir une information dans l’espace et le temps par la perception extrasensorielle (située en dehors des cinq sens) et quelquefois sensorielle (informations olfactives, gustatives, auditives ou tactiles qui semblent perçues par les sens mais qui sont suggérées par un Esprit), comme c’est le cas avec la médiumnité.

La voyance est une pseudoscience qui peut se pratiquer avec ou sans support. On appelle support tout objet (cartes, cristal, marc de café, dés, etc.) qui sert d’interface avec l’inconnu et permet la lecture des événements ou situations futures, passées, présentes. Elle comprend de nombreuses spécialités, appelées mantiques, telles que l'astrologie, la cartomancie, la chiromancie, la cristallomancie, etc.

Cette pratique divinatoire mérite d’être mieux connue, pour comprendre son importance dans la société.

Brève histoire de la pratique

Cette forme de divination existe depuis les temps les plus reculés, y compris dans les civilisations les plus anciennes. On trouve ainsi la mention de « voyants » (rishi) dans les textes védiques les plus anciens.

La voyance était d’abord liée à la religion et à la spiritualité, bien que certaines religions l’interdisent formellement, notamment le judaïsme et le christianisme. La divination, très répandue avant la conversion au christianisme des grecs et des romains était régulièrement utilisée dans les affaires publiques, par exemple pour juger les crimes à Rome.

Prédire l’avenir chez les grecs consistait à obtenir des révélations par le biais des prêtres inspirés par les dieux au cours des prières. La Pythie, à Delphes qui rendait les oracles du dieu Apollon, est l’une des plus connues.

Depuis l’époque de Cicéron, on distingue deux branches de divination qui sont la voyance et la mantique. Ces deux activités divinatoires utilisent des moyens différents : la voyance (pure) est naturelle, intuitive tandis que la mantique est artificielle, inductive et technique par utilisation de supports de divination.

L’interdiction par les autorités de la chrétienté et le zèle de l'inquisition ont fait basculer la pratique dans la clandestinité.

Les techniques de consultation

De façon traditionnelle, la consultation lors d’une séance de voyance met face à face le voyant et son consultant. Aujourd'hui, d’autres pratiques sont apparues, notamment des consultations par téléphone, par tchat ou par mail.

Toutefois, les techniques divinatoires n’ont pas changé, que ce soit face à face ou à distance.

La voyance pure

Certains voyants n’ont pas besoin de support, ils travaillent avec des flashs intérieurs, qu’ils appellent ressentis, visions, prémonitions.

La voyance pure est une pratique vieille comme le monde, elle a toujours existé et s’identifie quelque fois à l’activité du médium qui n’a pas forcément besoin d’outils pour pratiquer son art. Le voyant peut être capable d’exercer les dons d’un médium et vice-versa.

Des substances psychotropes sont également utilisées dans certaines sociétés tribales pour favoriser les visions.

L'astrologie

L’astrologie est une discipline qui établit des prédictions en se basant sur la position des planètes de notre système solaire. Elle demande quelques connaissances en astronomie. L’astrologue est le voyant qui se fonde sur les mouvements célestes pour établir ses conjectures et y lire l’avenir d’un individu, d’une société, d’une nation.

Ce mode de divination est le plus répandu parmi toutes les techniques de voyance. Chaque jour, les journaux et chaînes de radio ne manquent pas d’évoquer ou de publier un horoscope qui reste cependant une version très simplifiée de l'astrologie.

Contrairement aux autres pratiques divinatoires, elle a bénéficié d’une certaine indulgence de l’église catholique. L’astrologie était très pratiquée dans les palais des monarques européens et certains membres de l’église s’y adonnaient sans être inquiétés.

La cartomancie (tarot divinatoire)

La cartomancie est un art divinatoire qui utilise le tirage des cartes. Le voyant peut recourir à différents types de cartes : cartes à jouer classiques, tarot de Marseille, etc.

Le tarot de Marseille est le support le plus utilisé dans la spécialité. Cet outil se présente comme un jeu de cartes divisé en 2 catégories : les lames majeures, au nombre de 22 cartes et les arcanes mineurs qui en compte 56. En général, le voyant utilise les arcanes majeurs dans les tirages simples, les arcanes mineurs permettant de parfaire l'interprétation.

Les principes de la technique n’imposent pas au voyant qu'il soit en face du consultant pour tirer des cartes. Il peut les tirer à distance sans que la personne soit en face de lui afin de comprendre l’état d’esprit du consultant.

La cristallomancie

La cristallomancie ou divination dans une boule de cristal, utilise le plus souvent une sphère de cristal comme support de voyance. Le voyant ressent des flashs et des visions sur le parcours et l'avenir du consultant grâce à ce support minéral énergétique et pur. Les boules utilisées étaient à l’origine du quartz naturel, alors qu'aujourd’hui ils sont le plus souvent en verre poli.

Il existe d'autres pratiques courantes, notamment la numérologie, la chiromancie, la radiesthésie, etc.

Comment éviter les arnaques ?

La voyance est un métier noble et utile, qui attire de nombreux imposteurs. Il est nécessaire d’être prudent pour éviter de se faire prendre au piège par ces faussaires. Pour ce faire, il faut :

  • Choisir un voyant déclaré, inscrit dans un cabinet qui vérifie ses compétences et contrôle son activité, ou connu et recommandé par le bouche-à-oreille. Mieux vaut prendre en compte les avis de personnes ayant eu une expérience concluante avec un voyant crédible.
  • Se méfier des offres (guérisons miraculeuses ou autres propositions) en échange d’une forte somme d’argent. Les tarifs des consultations doivent être clairement présentés avant toute consultation.
  • Privilégier la rencontre au sein d’un cabinet de voyance qui jouit d’une certaine notoriété et existe depuis longtemps.