La guidance médiumnique

une main tient une boussole en direction du soleil

Approche holistique, la guidance médiumnique est une pratique spirituelle et divinatoire qui vise à éclairer le chemin de vie d’un individu en lui révélant des informations relatives à son futur à la lumière de son passé karmique et des informations obtenues auprès de ses guides spirituels, et ce, dans le but de contribuer à la réalisation de ses potentialités et à son épanouissement dans cette vie.

Pratique : guidance médiumnique.
Praticien : médium guidant.
Techniques : analyse karmique, consultation des guides, lecture d’âme, soins énergétiques, etc.
Nombre de séances : 4 au minimum.

Qu’est-ce que la guidance ?

Dans le domaine spirituel, la guidance est l’accompagnement d’un individu au cœur de son parcours de vie, fondé sur la mise en relation du passé, du présent et de l’avenir afin de prendre en compte le chemin parcouru, l’état présent, les aspirations quant au futur du consultant. La guidance est dite médiumnique lorsqu’elle ajoute une composante spirite à cet accompagnement, qui passe par la connexion au monde des esprits afin d’obtenir d’eux des informations qui ne pourraient pas être connues autrement.

Pour être parfaitement congruente, la guidance doit parvenir à déterminer les valeurs profondes du sujet, définir ses besoins et examiner les ressentis émotionnels qui surgissent en lui. Grâce à cela, elle peut aider à a définition de directions respectueuses de l’identité du consultant, l’aider à construire un projet de vie satisfaisant et épanouissant.

Pour satisfaire à tous ses besoins, la guidance médiumnique s’est nourrie de l’apport de nombreuses traditions :

  • Elle puise dans les techniques divinatoires ancestrales, comme la numérologie ou l’astrologie, afin de situer l’individu sur différents plans, notamment celui de l’univers grâce aux astres, ou celui, arithmétique, de l’influence des nombres sur son existence.
  • Elle emprunte aux sagesses orientales la notion de karma et de réincarnation de l’âme, précisément pour le situer au sein du cycle des réincarnations et examiner avec lui quelles sont les actions qui, au cours de ses vies passées, pourrait expliquer sa situation actuelle et quelles actions, au cours de sa vie actuelle, pourrait l’améliorer en inscrivant.
  • Elle utilise les ressources de la médiumnité pour obtenir des guides des informations concernant l’avenir du consultant.
  • Elle peut également mobiliser la radiesthésie, les outils des thérapies énergétiques et même la lithothérapie pour aider au recalibrage énergétique du consultant.

La guidance médiumnique se situe donc à la confluence de plusieurs pratiques, telles que la lecture psychique, le coaching spirituel ou encore l’analyse karmique. Elle se nourrit de tous les outils qui permettent l’amélioration de la condition psychique, spirituelle, énergétique d’un individu.

Objectifs d’une guidance médiumnique

La guidance médiumnique a pour objectif d’aider une personne à se réaliser pleinement : tous les aspects (amoureux et affectifs, existentiels, énergétiques, professionnels) d’une vie sont connectés et contribuent à la construction d’une existence qui a du sens, dont chaque action a pour but le développement de la vie en soi et autour de soi, et est capable de résilience en cas d’obstacle, de déconvenue, d’échec, ou de deuil.

L’objectif n’est pas des « scorer » ni de « performer ». Le but n’est surtout pas de se conformer à une approche quantitative, ni de rechercher des performances, qui est l’un des pièges de notre société. Au contraire, il s’agit ici d’améliorer qualitativement l’existence d’une personne. Tout ne sera pas parfait, tout n’est jamais parfait, mais œuvrer à l’amélioration de ce qui peut l’être est la base de la sagesse.

La guidance sait que le passé explique le présent et conditionne le futur. Elle a précisément pour but premier de déconstruire ce passé si lourd à porter quand il n’est pas connu ou qu’il est incompris. Cet objectif atteint, elle entend déterminer la liste des actions à mener tous les jours dans le présent de vie du consultant pour corriger ce que le passé a laissé en héritage et changer le cours de l’avenir.

L’accompagnement a avant tout pour but d’apporter un éclairage : celui du chemin de vie d’une personne, en accord avec son identité. Dissiper les doutes, apprendre à composer avec eux, ne pas les chasser mais en faire des alliés puissants, et éviter qu’ils n’empêchent toute action et n’enferment le consultant dans l’immobilisme.

Le médium guidant est là pour fournir une assistance spirituelle et énergétique, des conseils, une lecture des vies antérieures, il interroge les oracles, guides ou esprits, et contribue à la création d’un nouveau parcours, qui servira à l’établissement de la vie future au sein de laquelle le consultant sera un acteur proactif.

Déroulement d’une guidance médiumnique

La guidance médiumnique est un processus codifié qui passe par 4 étapes incontournables. Les séances suivent donc le déroulement logique suivant (avec des aménagements en fonction des particularités du consultant) :

  1. Une phase d’écoute empathique et bienveillante : le plus souvent, le consultant vient avec un questionnement très dense, le guidant doit donc créer un climat de confiance pour l’aider à formuler ses interrogations et ses doutes. Parmi les questions, celles-ci sont récurrentes : « pourquoi suis-je si déprimé ? » ou bien : « Je me sens perdu, comment donner du sens à ma vie ? », ou encore : « J’ai tout pour être heureuse, pourquoi ne le suis-je pas ? ».
  2. Une phase analytique : le guidant met en relation les diverses interrogations du consultant, il crée des connexions et n’hésite pas à mettre en lumière certains aspects significatifs par leur récurrence ou leur proéminence. Il cherche des schémas. Il pose aux consultants de nombreuses questions.
  3. Une phase d’exploration et de mobilisation des ressources offertes par la divination et la médiumnité. Ici, il s’agit de chercher des informations dans les vies passées, d’y déceler des traumatismes ou des actions lourdes de conséquences sur le plan karmique, d’interroger les guides et d’interpeller l’au-delà. Toutes informations qui ne sont pas directement accessibles au consultant et qui doivent lui être révélées.
  4. Enfin, la définition d’un nouveau projet de vie constitue la dernière phase du processus. Celle-ci doit être établie en accord avec les valeurs profondes du consultant, et tenir compte de ses problématiques, des insatisfactions qu’il a formulées, des forces et faiblesses qui ont été mises au jour. Le guidant est là pour donner une direction logique et structurée à la réalisation des potentialités du patient.
  5. Facultative, la séance de bilan intervient généralement entre 6 mois et 1 an pour consolider le travail réalisé par le consultant, répondre à ses questions, consolider les actions menées.

Attention cependant aux dérives : la guidance médiumnique n’est pas une thérapie, et le guidant n’est pas un thérapeute. Il vous aide, c’est un conseiller avisé doté d’une grande variété d’outils mais il ne faut pas rechercher des soins psychologiques, ce qui relève d’une toute autre discipline. Bon accomplissement à vous !

Facebook
Twitter
LinkedIn

Voyance

Les conseils de nos voyants les plus sérieux sur votre avenir.

Stanislas Delorme voyant

Tarot

En quelle contrée est né le tarot ? L’Égypte ? L'Inde ? l'Italie ?

Astro

Nous essayons ici de tout vous dévoiler sur les signes du zodiac. Horoscope, Séduction...